visites

Conformément aux obligations légales et avec les autorisations de la Préfecture et de la Police de l’eau/l’ONEMA, l’Association syndicale autorisée (l’ASA) des riverains du Canal des Polangis, met en œuvre un programme d’entretien puis d’aménagement du Canal de Polangis visant à préserver et à valoriser le site, en privilégiant une démarche durable, avec l’appui du Syndicat Marne vive, de la commune, de l’Agence de l’eau, du département et de la région

Le Canal de Polangis, cours d'eau non domanial (régime Police de l'eau),  a été créé artificiellement en 1886 à Joinville-le-Pont (94), pour relancer la promotion immobilière à la fin du 19ème siècle.

Dérivé de la Marne et situé en bordure du Bois de Vincennes, le Canal de Polangis est devenu un lieu d’agrément et reste largement ouvert à la navigation douce. Ce site champêtre, plein de charme, de tranquillité et de verdure, héberge plusieurs espèces de faune et de flore locale. Rempart naturel contre les nuisances de l’autoroute A4/A86, il constitue un véritable «poumon» des quartiers avoisinants.

Cependant, le Canal de Polangis, qui est « enjambé » par l’autoroute A4/A86 depuis le début des années soixante-dix, doit faire face à trois menaces principales :

·    le dépôt et accumulation des sédiments et la prolifération des herbes et des algues invasives, en provenance de la Marne notamment lors des crues hivernales

·         les eaux usées déversées par l’autoroute.

Il convient de rappeler que c’est également la construction de l’A4/A86, avec l’installation d’un pilier dans son lit, qui en surélevant le niveau, en modifiant et en ralentissant le cours d’eau, accentue son envasement.

L’état d’envasement actuel du Bras de Marne de Polangis aggravé par les nuisances de l’autoroute A4/A86, nécessite un entretien approprié afin de lui redonner son potentiel de vie et de navigabilité, si valorisant pour le quartier et l’environnement. Dans un premier temps, il s’agit de rétablir notamment le niveau hydraulique naturel (chenal d'écoulement...), de réguler les apports de la flore aquatique invasive... Pour cela, une légère opération de faucardage /de dévasement dans des endroits les plus encombrés (section amont et sous le pont d'autoroute A4/A86...) est réalisée régulièrement par une entreprise qualifiée retenue à l'issue d'un appel d'offres, dans un cadre fixé avec la Police de l'eau et l'ONEMA

Ainsi, à l’abri de la navigation à moteur lourde (barques de transport, bateaux…) et communiquant naturellement avec la Marne, le canal de Polangis pourra redevenir le réservoir naturel contribuant à la revitalisation de la Marne.

L'entretien régulier constitue une première étape d’un programme d’aménagement visant à préserver et à valoriser le site, en privilégiant une approche écologique et s’inscrivant dans les projets du bassin, selon les conclusions et les préconisations des études qui auront été menées avec l’appui des acteurs territoriaux. Tirant les leçons des curages précédents, des solutions techniques innovantes permettant de diminuer voire d'empêcher durablement l'envasement du canal, alternatives à un curage lourd régulier, sont préconisées.